PLAS DIJITAL, appel à projets de la Collectivité Territoriale de Martinique

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

La Collectivité Territoriale de Martinique lance un appel à projets, à partir du 18 décembre 2020, ayant pour objectif d’accompagner les plateformes de marché locales (Marketplaces). Cet appel à projets résulte des circonstances économiques complexes liées au COVID 19  et représente une véritable opportunité pour les structures.

Qui est concerné ?

  • – Les associations
  • – Les entreprises privées
  • – Les syndicats 
  • – Les associations de professionnels 

Objectifs 

Il vise tout d’abord à soutenir l’activité et  l’emploi des TPE/PME.

Le but annoncé ici est d’inciter les entreprises martiniquaises à vendre leurs produits au travers d’une plateforme issue des places de marché.

 Cette initiative vise à soutenir les regroupements d’entreprises représentatives des différentes filières et le savoir-faire à l’échelle du territoire. 

L’aide proposée au titre du présent appel à projets cible des projets locaux déjà matures : en instance de création ou de déploiement. Elle est également ouverte aux projets déjà déployés souhaitant améliorer leur offre et donc leur soutien aux entreprises locales.

Les aides 

L’aide territoriale sera attribuée sous forme de dotation avec un plafond de 150 000€. 80 % des dépenses seront éligibles.

 5 plateformes recevront une enveloppe de 750 000€.

Dépenses éligibles

  • –  Coût de développement ou location de la plateforme 
  • –  Recrutement et  formation des entreprises ;
  • –  Promotion de la plateforme à destination des clients et des
    producteurs/ commerçants ;
  • –   Services de consultants ou de prestataires, mobilisés pour le projet ;
  • –  Frais des personnels directement mobilisés sur le projet 
  • –  Acquisition de trafic (achats de mots clefs, programme d’affiliation, publicité
    sur les réseaux sociaux, etc.) sont éligibles

Conditions d’éligibilité

  • – La plateforme « cible » doit refléter la définition d’une place de marché : 
  • – Présenter une offre « produit » issue de plusieurs vendeurs, 
  • – Proposer la commande, le paiement et une solution pour disposer du produit (livraison, plateforme de centralisation, etc). 
  • – Le porteur de projet doit obligatoirement proposer une offre de formation à l’utilisation de la plateforme.

Consortiums 

6 critères ont été établi, ce qui permettra de juger la qualité des dossiers avec une note comprise de 0 à 5.

Les critères à respecter par les candidats sont les suivants :

  • Le modèle économique et la politique tarifaire : Le modèle économique du candidat devra être présenté en détail avec les conditions tarifaires faites à ses clients marchands. (frais d’installation, coût d’abonnement, niveau de commission, autre) 
  • Le niveau d’accompagnement à l’usage : Présenter les services mis en œuvre afin d’aider les entreprises à s’emparer de l’outil, d’acquérir une culture du commerce en ligne, de numériser son catalogue, d’effectuer les photographies de ses produits, etc.
  • Le niveau de formation dispensé : Obligation d’offrir une offre de formation aux entreprises marchandes. La typologie des formations qu’ils proposent à leurs clients devra être présentée (formation au e-commerce, aux places de marché, au marketing digital, à l’utilisation de la plateforme, etc.). 

Les outils, méthodes, durée, et contenus de chaque formation devront être précisés.

  • Le niveau d’animation : Les moyens qu’il met en œuvre pour recruter de nouveaux marchands (moyens humains, manifestations, marketing, campagnes de communication etc.). Par ailleurs, le candidat décrira les moyens qu’il utilise pour animer sa communauté de marchands (séminaires, suivi, outils de pilotage, formation continue)
  • Trafic (prospects) sur sa plateforme :  Etablir une campagne d’acquisition, achat de mots clefs, campagnes de communication et publicité.
  • Profondeur des services de la plateforme : Les fonctionnalités et services apportés par la plateforme (paiement, offre logistique et packaging, offre de livraison, assurance, avis clients, etc.) et créer un focus particulier sur les typologies de services de livraison ou de collecte proposés. 

Remarques : La Collectivité sera particulièrement attentive aux projets proposant des solutions de livraison permettant de simplifier la tâche des commerçants. De plus, une attention particulière sera accordée à la portée territoriale des projets mais également aux modalités de coopération.

Dépôt des dossiers

Les documents à fournir pour monter le dossier de candidature seront :

  • – Le dossier de candidature complété (dossier à télécharger sur le site de la CTM) ;
  • –  Le Kbis pour les entreprises, Parution JO pour les associations ;
  • –  La/Les Lettre(s) de soutien le cas échéant.

Accompagnement  et renseignement 


Pour les candidats qui le souhaitent, une phase d’accompagnement par la Direction des Filières Numériques et du Très Haut Débit permettra de finaliser les candidatures jusqu’à la date limite de dépôt.  

 Renseignements par mail: balan.dijital@collectivitedemartinique.mq

Infos sur le dispositif : https://www.collectivitedemartinique.mq/vague-2-covid-19-%C7%80-plas-dijital-appel-a-projets-pour-favoriser-et-soutenir-les-plateformes-de-marche-locales/

Candidature


Du 18 décembre 2020 jusqu’au 18 février à 12h.

Les candidatures devront obligatoirement être transmises par voie électronique :
balan.dijital@collectivitedemartinique.mq
Les fichiers volumineux devront être déposés sur une plateforme de stockage en ligne avec leur lien intégré dans le mail de dépôt de dossier.

Autres articles

Actualités

Ouverture de la campagne d’adhésion 2021

Notre campagne d’adhésion 2021 est ouverte, nous vous invitons à vous inscrire. Toutes celles et ceux qui sont partisans de nos valeurs et souhaite nous aider à atteindre nos

Communauté du digital en Martinique

Rejoignez nous !